Alerte Eveil - Lettre de veille - Entreprises
logo INSEE

Lettre de veille - Entreprises

Division Documentation

09 - 09 - 2021

Essor des créations d’entreprises de vente à distance et livraison à domicile pendant la crise sanitaire

www.insee.fr
En 2020, 848 200 entreprises ont été créées, soit 4 % de plus qu’en 2019, constituant un nouveau record malgré la crise sanitaire. Les créations ont chuté brutalement dans toutes les activités lors du premier confinement, excepté la vente à distance. La reprise a été spectaculaire au printemps, portée notamment par la livraison à domicile. À l’opposé, le nombre de créations est resté faible jusqu’à la fin de l’année dans le transport de voyageurs par taxi, les autres activités récréatives et de loisirs ou l’enseignement de disciplines sportives.

A lire sur le sujet : La chute au printemps 2020 puis le fort rebond des créations d’entreprises touchent tous les territoires

Industrie : cinq questions sur la pénurie de composants électroniques qui paralyse certaines entreprises françaises

www.francetvinfo.fr
Depuis plus d'un an, les semi-conducteurs, ces composants électroniques majoritairement produits en Asie, viennent à manquer, pénalisant toute l'industrie automobile française. Cet article revient sur les causes de la pénurie, les secteurs touchés, et jusqu'à quand la pénurie peut durer.

A lire sur le sujet : L'industrie allemande repart malgré les pénuries de composants

Politique industrielle en réponse à la crise : le retour de l’État pilote

www.la-fabrique.fr
La crise du Covid-19 aura marqué un retour sans précédent de l’industrie dans les préoccupations des pouvoirs publics. Levier essentiel de résilience, elle occupe une place particulière dans le plan de relance français.
Les mesures mises en œuvre ne se contentent pas de soutenir l’activité à court-terme. Elles posent les jalons d’une nouvelle stratégie volontariste visant à réindustrialiser la France et, par là même, relever les défis de la transition énergétique et numérique.

Engagement social et environnemental des entreprises : les Français n'ont pas confiance

www.latribune.fr
Les Français ont une vision pessimiste de l'engagement - social et environnemental - des entreprises et ne font pas confiance aux communications de celles-ci en la matière, d'après une enquête menée par l'ObSoCo. Autre enseignement révélé par l'étude : la grande majorité de la population n'est pas familière des notions de RSE, d'ISR, de « raison d'être » ou d'entreprise « à mission », et seuls 16% des Français sont capables de citer spontanément une entreprise engagée.

Les banques européennes ont-elles quitté les paradis fiscaux ?

www.taxobservatory.eu
Un rapport de l'Observatoire européen de la fiscalité évalue à 14% la part des bénéfices des banques européennes logés dans des pays à fiscalité réduite en 2020, un pourcentage stable depuis 2014.

En juillet 2021, les prix à la production des produits agricoles augmentent de 8,2 % sur un an

agreste.agriculture.gouv.fr
En juillet 2021, les prix à la production de l’ensemble des produits agricoles augmentent par rapport à juillet 2020 (+ 8,2 % en données brutes). La hausse reste en grande partie portée par celle des céréales et des oléagineux, malgré un tassement des cours des céréales.
Les prix à la consommation des produits alimentaires et des boissons non alcoolisées augmentent (+ 0,9 % sur un an et + 4,6 % par rapport à la moyenne 2016-2020).

A lire sur le sujet :
Dur, dur… pour les pâtes alimentaires

Vin: la production française devrait chuter de 29% en 2021 à un niveau "historiquement bas"

Un nouveau guide pratique de sécurité numérique élaboré pour les PME-PMI

www.francenum.gouv.fr
Comment protéger son entreprise des attaques informatiques ? Quelles actions mettre en place pour assurer la sécurité numérique de son organisation et se prémunir contre les attaques informatiques ? Un dossier du Pôle d'Excellence Cyber aide concrètement les PME PMI pour mettre en place des actions préventives au quotidien.

A lire sur le sujet : 112000 très petites entreprises ont bénéficié d’une aide à la numérisation

Les enseignements de la dernière enquête de conjoncture CPME

www.cpme.fr

- Les dirigeants de PME sont près de deux sur trois à considérer que la situation globale de leur entreprise s’est améliorée (32%) ou est restée identique (29%) au premier semestre 2021.

- La hausse du prix des matières premières impacte deux entreprises sur trois (64%) dont la moitié (54%) déclare, pour l’instant, ne pas répercuter cette augmentation sur ses prix de vente. Plus préoccupant encore, une entreprise sur trois (33%) éprouve des difficultés pour s’approvisionner en matières premières, 21% devant même renoncer à des marchés.

- 44% des dirigeants font face à des difficultés de recrutement, 57% déclarant même avoir dû renoncer à des marchés ou à des projets.

What 3.5 million French firms can tell us about the efficiency of Covid-19 support measures

voxeu.org
In March 2020, the French parliament tasked an independent committee with monitoring the financial support available to companies during the Covid-19 crisis. A rich firm-level database – matching receipt of government money with balance-sheet records, tracing payroll and turnover trajectories for the first two waves of the pandemic – was the result. This column mines that database to evaluate the incentives for accepting government aid; the impact of support measures; and heterogeneity across industries, firms, and locations. The authors judge French fiscal support during the crisis a tentative success.

L’étonnante capacité des entreprises américaines à redresser leur profitabilité

www.research.natixis.com

Les entreprises américaines et les entreprises européennes sont soumises, depuis l’automne 2020, au même choc: hausse des prix des matières premières, des semi-conducteurs, du transport maritime… Aux États-Unis, les entreprises ont accru leurs prix, au point que leurs marges bénéficiaires, leur profitabilité globale, ont augmenté malgré la hausse de leurs coûts; dans la zone euro, les entreprises n’ont pas pu augmenter leurs prix, leurs marges bénéficiaires et leur profitabilité ont reculé.

Le «pricing power» des entreprises, leur capacité à redresser leur profitabilité en augmentant leurs prix, est donc beaucoup plus élevé aux États-Unis que dans la zone euro, ce qui vient très probablement d’une concurrence sur les marchés des biens et services beaucoup plus faible aux États-Unis que dans la zone euro.

L'abonnement pour des courses moins chères, la nouvelle formule proposée par la grande distribution

www.lci.fr

La grande distribution a récemment adopté un système d'abonnement, proposant à ses clients, pour 5 ou 10 euros, par mois des réductions assurées en magasins ou en ligne.
 Monoprix, Casino, Leader Price et maintenant Carrefour proposent des abonnements qui offrent des réductions systématiques. L'avantage ? Fidéliser les clients et se garantir une source de revenus fixe

A lire sur le sujet :  L'abonnement est-il le futur de la distribution?

[Etude] International trade and technological competition in markets with dynamic increasing returns

www.ofce.sciences-po.fr
We build a simple dynamic model to study the effects of technological learning, market selection and international competition in the determination of export flows and market shares. The model features two countries populated by firms with heterogeneous productivity levels and sales. Market selection in each country is driven by a finite pairwise Pólya urn process. We show that market selection leads either to a national or to an international monopoly in presence of a static distribution of firm productivity levels. We then incorporate firm learning and entry-exit in the model and we show that the market structure does not converge to a monopoly.

L’ancienneté professionnelle favorise-t-elle la productivité des entreprises ?

theconversation.com

Cette étude met en évidence que l’effet de l’ancienneté sur la productivité varie de façon significative en fonction des caractéristiques spécifiques de la main-d’œuvre et de l’entreprise. En particulier, il est constaté que les entreprises dont les tâches à réaliser sont plus routinières et les métiers sont moins complexes bénéficient généralement davantage de l’ancienneté accrue des employés.  En revanche, il s’avère que les aptitudes cognitives et manuelles jouent un rôle beaucoup plus important que l’ancienneté professionnelle en matière d’efficacité dans les entreprises se caractérisant par des environnements de production imprévisibles, changeant rapidement et complexes.

Quel visage pour la filière cosmétique en sortie de crise ?

www.bpifrance.fr
Plus écologique, plus digitale et plus personnalisée, la cosmétique française s’était lancée dans une métamorphose sur le long terme avant la crise sanitaire. Mais si certains secteurs ont vu leur dynamique brisée ou fortement ralentie par la pandémie, cette filière semble tirer son épingle du jeu.

A lire sur le sujet : L’effondrement de la biodiversité est une menace pour les entreprises du luxe et de la cosmétique
Pour toute remarque ou renseignement complémentaire, contactez Bibliothèque de l'Insee Alain Desrosières
Dans le cadre du RGPD et de la loi Informatique et libertés, le traitement de vos données personnelles se limite à l'envoi de messages. Vos données (courriel) sont uniquement accessibles aux administrateurs de la plateforme et au créateur de cette alerte. Vous pouvez demander le détail des données personnelles utilisées et leur modification ou suppression sur simple demande (Bibliothèque de l'Insee Alain Desrosières).
Veille Entreprises