Billet

blog-post-featured-image

Chiffrer, déchiffrer les empires (XVIIIᵉ - XXIᵉ siècles) à partir des collections de la bibliothèque

Présentation au séminaire de l'Université Paris 8, organisé par Béatrice Touchelay et Emmanuelle Sibeud

Le projet ANR interdisciplinaire : « Compter en situation coloniale. L’Afrique française (1830-1962) » interroge les conventions statistiques et comptables en période coloniale et l’éclairage que les données chiffrées peuvent apporter à l’histoire dans ces champs de recherche.

La bibliothèque de l'Insee Alain Desrosières a été conviée à présenter ses collections le 29 septembre au campus Condorcet devant une vingtaine d'élèves de master en histoire ou archivistique, dans le cadre du séminaire organisé par les chercheures Béatrice Touchelay et Emmanuelle Sibeud, spécialistes respectivement de l'histoire de la statistique et de l'histoire des sciences en contexte colonial.

Les collections présentées provenaient de deux fonds distincts : le "fonds coopération", qui correspond à l'ancienne bibliothèque du service de la coopération à l'Insee (près de 2000 documents en majorité sur les pays ouest-africains) ; ainsi que le fonds patrimonial de statistique coloniale hérité de la bibliothèque de la Statistique Générale de la France (couvrant divers empires coloniaux du XIXe siècle : français, britannique, néerlandais, américain, japonais, belge, allemand, ...).

Un cas pratique de statistique coloniale a été présenté au travers de l'exemple du Census of India de 1901 : ce dernier, réalisé par l'administration coloniale britannique du Raj, contenait notamment de nombreuses informations cartographiques destinées aux administrateurs locaux.



Carte de la répartition de la lèpre sur le continent indien en 1901 (Source : Census of India, 1901, volume 1, India. Part.1)



La répartition des groupes religieux sur l'île de Bombay (Source : Census of India, 1901, volume 11, Bombay. Town and Island, part 5)

La présence de la bibliothèque était particulièrement appropriée compte tenu du sujet traité par le cycle de séminaires. Malgré des travaux d’importance sur la socio-histoire de la quantification réalisés depuis les années 1990, notamment ceux d’Alain Desrosières, la statistique impériale offre encore aujourd’hui un vaste champ d’exploration et de questionnements pour la recherche.

Ce cycle de séminaires a pour objectif de mettre en lumière les interactions entre les différentes instances de pouvoir avant, pendant et après les situations coloniales à l’aune de la production statistique. Les différentes interventions explorent ainsi les impacts historiques et sociologiques des mesures et des classifications mises en place en contexte colonial.

A ce titre, le fonds patrimonial de la bibliothèque de l’Insee s'est révélé précieux et très apprécié par le public d'étudiants du séminaire !

Agence nationale de la recherche

Écrit par Emmanuelle Buresi

Description du blog

Retrouvez dans ce blog toutes les actualités de la bibliothèque de l'Insee Alain Desrosières.